Les seniors ont de l'avenir


La Rédaction
Vendredi 27 Novembre 2015

Notre dossier " Comprendre la silver économie" se poursuit. Comment faire face aux défis du vieillissement de la population pour créer une société juste et heureuse? Nous avons rencontré Yan de Kerorguen, rédacteur en chef du site d'information Place Publique et auteur de l'ouvrage "Les seniors ont de l'avenir. Enjeux et solutions du mieux vieillir". Entretien.



Votre ouvrage dresse le portrait de notre société vieillissante. Avec l'allongement de la durée de la vie, être senior aujourd'hui semble bien différent d'il y a 50 ans. Qui sont donc les seniors ?

Les seniors ne sont plus ce qu’ils étaient il y a seulement vingt ou trente ans. D’ailleurs on parlait encore de vieux ou de 3ème âge. Ceux qu’on appelle aussi les papy et mammy  boomers représentent la première génération à vivre aussi longtemps. La population comptera bientôt autant de gens de plus de 50 ans que de gens de moins de 50 ans. En un siècle, nous avons gagné 30 ans d’espérance de vie. Les familles comptent aujourd’hui jusqu’à cinq générations. C’est également la première catégorie de gens âgés à vieillir en aussi bonne forme, la première aussi à revendiquer un rôle actif dans la société, la première enfin, à vouloir faire reconnaître ce « nouvel âge » qui commence avec la retraite et devient un temps possible pour de nouveaux projets. Il y a donc une sorte de nouvelle jeunesse de la vieillesse. D’ailleurs les chiffres prouvent cet optimisme générationnel. Plus 70% des Français âgés de 65 ans et plus se déclarent heureux. Cette mutation démographique est considérée par l’ONU, comme un des grands défis du XXIe siècle.
 

Selon vous,"les seniors ont de l'avenir". Quelles perspectives s'offrent à eux dans notre société actuelle?

Un nouveau terme vient bousculer la révolution de l’âge: la « silver economy ». De plus en plus d’entreprises comprennent l’importance qu’il y a à adapter les nouvelles technologies aux seniors. L’engouement des seniors pour internet et les réseaux sociaux est bien réel. Le marché des papys-boomers n'est plus une niche, mais un véritable secteur d’activités dont témoigne l’essor du secteur des aides à la personne. C’est dans l’univers du confort et de la domotique, de la simplification, du bien-être, des transports et de la logistique, ou du tourisme qu’une importante partie des technologies adaptées aux plus âgés se profilent. En France, un salon est désormais consacré à ce nouveau secteur : « le salon BtoB des technologies et services pour seniors ». L’opportunité de créer des emplois est bien réelle. On évalue à 1 million les emplois associés au vieillissement en 2025. En outre, de nombreux retraités créent des auto-entreprises. Le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle entre jeunes et vieux offrent de nouvelles perspectives dans le sens du partage, de l’échange des savoirs et de ce qu’on appelle « l’économie du collaboratif »
 

Quelles sont les pistes majeures à suivre afin de bâtir une société du "bien vieillir"?

La longévité a un coût. De nombreuses personnes âgées vivront une partie de leur vieillesse avec des soins à prendre. La santé est donc le premier enjeu du bien vieillir et aussi le premier poste de dépense. Stimuler la mémoire, augmenter les capacités musculaires, transfuser du sang "jeune" pour "inverser" le processus de vieillissement, rétablir le sens du toucher, débarrasser l'organisme des parasites, remplacer des morceaux d'ADN déficients, les cellules souches, les prothèses…le champ des possibles offert par les technologies de la santé est immense. Jamais la science n’a été si fertile en découvertes, jamais les technologies n’ont été si prometteuses pour allonger l’espérance de vie. Le domaine de la M-santé qui intègre la téléassistance, la surveillance et la collecte de données à distance, le suivi des épidémies, le diagnostic et le traitement de soutien est en plein boom. Mais bien sûr l’enjeu médical est inséparable de l’enjeu sociétal. Bien manger soigner son apparence, voyager, écouter de la musique et lire des livres, fréquenter les amis, mener une activité physique, résister au stress, développer un réseau et entretenir sa vie sociale, tous ces moments de la vie quotidienne constituent l’indispensable du bien vieillir. La force de la vie associative témoigne du refus de la solitude sociale et montre la vitalité des besoins collectifs et conviviaux.
 
L’AUTEUR
Yan de Kerorguen est rédacteur en chef de Place Publique (site d’information : http://place-publique.fr/, ex-rédacteur en chef à La Tribune. Il collabore à The Good Life. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la prospective sociétale.
 
Collection Place Publique
ISBN 978 2 36429 065 5
Format : 12 x 22 cm
272 pages
- See more at: http://www.yvesmichel.org/product-page/economie/seniors-ont-de-lavenir-les/#sthash.Nj9pH7wn.dpuf
 
L’AUTEUR
Yan de Kerorguen est rédacteur en chef de Place Publique (site d’information : http://place-publique.fr/, ex-rédacteur en chef à La Tribune. Il collabore à The Good Life. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la prospective sociétale.
 
Collection Place Publique
ISBN 978 2 36429 065 5
Format : 12 x 22 cm
272 pages

 

- See more at: http://www.yvesmichel.org/product-page/economie/seniors-ont-de-lavenir-les/#sthash.Nj9pH7wn.dpuf
 
L’AUTEUR
Yan de Kerorguen est rédacteur en chef de Place Publique (site d’information : http://place-publique.fr/, ex-rédacteur en chef à La Tribune. Il collabore à The Good Life. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la prospective sociétale.
 
Collection Place Publique
ISBN 978 2 36429 065 5
Format : 12 x 22 cm
272 pages

 

- See more at: http://www.yvesmichel.org/product-page/economie/seniors-ont-de-lavenir-les/#sthash.Nj9pH7wn.dpuf
 
Le vieillissement de la population est un défi mondial. Les plus de 60 ans, qui représentent 11 % de la population mondiale, seront 21 % en 2040. Et en 2050, pour la première fois, ils deviendront plus nombreux que les moins de 20 ans.
Quelles sont les conséquences économiques, sociales, culturelles de ce vieillissement ? Comment la société peut-elle relever ce défi sans précédent historique ? Quelles perspectives et quelle place demain pour les seniors ?
Étoffé d’interviews et de témoignages de séniors entrepreneurs, de sociologues et de travailleurs sociaux, cet essai dresse le portrait de notre société « vieillissante » et présente des solutions et expériences, en cours et à venir, pour une société du « bien vieillir » : emploi, logement, mobilité, santé, niveau de vie, consommation…
Il nous met en lumière les enjeux prometteurs de la Silver économie et valorise des notions telles que la transmission, l'intergénérationnel, l'entraide et la coopération.
 
L’AUTEUR
Yan de Kerorguen est rédacteur en chef de Place Publique (site d’information : http://place-publique.fr/, ex-rédacteur en chef à La Tribune. Il collabore à The Good Life. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la prospective sociétale.
 
Collection Place Publique
ISBN 978 2 36429 065 5
Format : 12 x 22 cm
272 pages
- See more at: http://www.yvesmichel.org/product-page/economie/seniors-ont-de-lavenir-les/#sthash.Nj9pH7wn.dpuf

 

Les seniors ont de l'avenir
Yan de Kerorguen est rédacteur en chef de Place Publique et ex-rédacteur en chef à la Tribune. Il collabore à The Good Life. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la prospectives sociétale.

Les seniors ont de l'avenir, Enjeux et solutions du mieux vieillir est paru aux Editions Yves Michel, Collection Place Publique.
http://www.yvesmichel.org/product-page/economie/seniors-ont-de-lavenir-les/


 
L’AUTEUR
Yan de Kerorguen est rédacteur en chef de Place Publique (site d’information : http://place-publique.fr/, ex-rédacteur en chef à La Tribune. Il collabore à The Good Life. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la prospective sociétale.
 
Collection Place Publique
ISBN 978 2 36429 065 5
Format : 12 x 22 cm
272 pages
- See more at: http://www.yvesmichel.org/product-page/economie/seniors-ont-de-lavenir-les/#sthash.Nj9pH7wn.dpuf




Les livre(s) du mois

Yves Bonnet et La Deuxième guerre d'Algérie

Pour Franck Martin, "manager humain, c'est rentable"!

Pierre Fayard dévoile ses "Douze stratégies pour séduire"

Gérard Taponat : " Le bon climat social et la régulation des rapports sociaux sont une question de choix politique d’entreprise avant d’être celle d’une institution du politique"

Yves Laisné, docteur en droit présente son nouveau « Guide de la dissolution-confusion»

Palestine: les conversations de Noam Chomsky et d'Ilan Pappé rapportées par Frank Barat

De Boeck Supérieur : l'économie, c'est pop!

L’Eco-Industrie Locale : du concept à la mise en oeuvre opérationnelle