Parlement 2.0


Roxane Lauley
Mercredi 18 Novembre 2015

Comment fonctionne le Parlement à l'heure du numérique et des réseaux sociaux, qui reposent sur un rapport autorité/obéissance non plus vertical mais horizontal ? Facebook, Twitter, l'open data mais aussi les applications comme Eloi sont-ils des facteurs d'amélioration de la démocratie représentative ? La feront-ils évoluer vers une démocratie participative ? Telles sont les questions auxquelles Jean-Marie Cotteret apporte des réponse dans son ouvrage Parlement 2.0. Entretien.



Quel impact l’arrivée d'internet et des NTIC a t-elle eu sur la vie politique?

Palais Bourbon vu depuis la place de la Concorde, crédit: Wkipedia
Palais Bourbon vu depuis la place de la Concorde, crédit: Wkipedia
Par rapport au pouvoir politique Internet Twitter et Facebook constituent un élargissement de l'espace public. Il y a un changement dans la visibilité des hommes politiques avec la séparation entre vie privée et vie publique. Cette séparation tend à disparaître et transforme le profil de l'homme politique idéal. Le citoyen cherche une adéquation la plus grande possible avec l'homme public. Mais cette adéquation remet en cause la notion d'autorité.







 

Concrètement, comment fonctionne notre Parlement à l'ère du numérique ?

Les modifications apportées au Parlement sont encore limitées. On peut citer d'abord le vote électronique. Il existe aussi une procédure « eloi » qui permet de gérer les amendements déposés. Enfin le recours à l'open data facilite l'accès aux travaux et aux données parlementaires.
 

Nos politiques sont-ils prêts à cette révolution 2.0?

Nos politiques sont actuellement plus spectateurs qu'acteur faces au numérique !
 

Le Parlement européen est l'une des institutions les plus actives sur le web. Est-ce selon vous un bon moyen afin d'attirer les jeunes dans les bureaux de vote?

Internet et les nouvelles technologies associent indiscutablement les jeunes à la vie politique. C'est vrai surtout pendant les campagnes et électorales. Mais ces discussions et échanges de points de vue sur Internet les conduisent à voter ? Il n'y a pas encore d'études précises sur le sujet, mais la voie est ouverte à une meilleure participation des jeunes.
 

Le Parlement 2.0 va t-il dans le sens de l'amélioration de la démocratie participative ou au contraire alimente t-il la politique spectacle?

La démocratie participative est le plus souvent liée à la politique spectacle. Pour attirer les citoyens la mise en scène est plus séduisante qu'un long discours. Mais le mécanisme important dans la conquête du pouvoir peut créer des dysfonctionnements importants dans l'exercice du pouvoir. Quelle est la nature du pouvoir issu de la démocratie participative ?



Jean-Marie Cotteret, ancien membre du CSA et de la CNIL, est professeur émérite à la Sorbonne.

Parlement 2.0
"Parlement 2.0" de Jean-Marie Cotteret est édité par Fauves Editions.
ISBN : 979-10-302-0010-2 8 juin 2015 • 140 pages
Disponible en version papier et numérique

http://www.fauves-editions.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=5
 




Dans la même rubrique :
< >

Les livre(s) du mois

Yves Bonnet et La Deuxième guerre d'Algérie

La deuxième guerre d’Algérie : un cas pratique de guerre d’influence.

Pour Franck Martin, "manager humain, c'est rentable"!

Pierre Fayard dévoile ses "Douze stratégies pour séduire"

Gérard Taponat : " Le bon climat social et la régulation des rapports sociaux sont une question de choix politique d’entreprise avant d’être celle d’une institution du politique"

Yves Laisné, docteur en droit présente son nouveau « Guide de la dissolution-confusion»

Palestine: les conversations de Noam Chomsky et d'Ilan Pappé rapportées par Frank Barat

De Boeck Supérieur : l'économie, c'est pop!