SenseMaking
 



En chemin vers une démocratie ?


Edouard Valensi
Mardi 3 Mai 2022



Le gouvernement en appelle à tous les Chinois, et non pas seulement aux acteurs de la recherche et de l’industrie, pour qu’ils s’engagent vers le progrès afin de transformer et renforcer le pays. La Chine est-elle en chemin vers une démocratie ?
Edouard Valensi a été chargé d'études sur la dissuasion nucléaire au ministère de la Défense pendant plus de dix ans. Il vient de publier "Chine, La longue marche vers le futur" (VA Éditions), dans lequel il dessine les perspectives d'expansion de la Chine et son impact sur le monde à venir.



Innovez, c’est le règlement

Le gouvernement en appelle à tous les Chinois, et non pas seulement aux acteurs de la recherche et de l’industrie, pour qu’ils s’engagent vers le progrès afin de transformer et renforcer le pays. Mettez en œuvre de manière stricte et inébranlable les nouveaux concepts de développement que sont l’innovation, la coordination, le vert, l’ouverture et le partage, et adhérez à la stabilité et au progrès. Les réformes, l’innovation seront des forces motrices fondamentales. « Innovez, c’est le règlement ! »
 
Ce faisant, le Parti met en cause l’échafaudage politique qui le soutient, car il ne peut échapper à ce qu’implique cette politique. Ce ne seront pas les cadres du Parti qui vont être à l’initiative et qui seront en responsabilité, mais des chercheurs, des ingénieurs, des chefs d’entreprises.
 
Quels sont ces champions à qui il est demandé de s’élancer ? Des rebelles qui s’attaquent aux idées reçues. Car pour inventer, il faut observer, critiquer, trouver l’inspiration dans ce qui réussit ailleurs. Des entrepreneurs qui ont accepté le risque, conduit des équipes, apprécié la conduite de leurs affaires. Des dirigeants incités par le gouvernement à se tourner vers l’étranger dont ils apprécient l’efficacité, les profits que favorise l’organisation sociétale occidentale, et le confort de vie qui en résulte.
Tous répondront avec enthousiasme à l’injonction qui leur est signifiée car elle établit une hiérarchie qui les place au-dessus de ceux qui doivent les contrôler
Impossible pour le Parti de résister. L’épidémie de Covid a tout emporté. Le Premier ministre a exigé que les cadres qui freinent les chercheurs soient desserrés pour qu’en urgence l’industrie puisse se relever. Il constate : L’une des raisons pour lesquelles la Chine a accompli des réalisations remarquables réside dans l’initiative et la créativité de centaines de millions de Chinois, en particulier des scientifiques. Et ajoute : Mais aujourd’hui, ces chercheurs sont toujours empêtrés dans certaines formalités administratives qui datent et qui devraient être éliminées [1].
 
Cependant, tout est encore loin d’avoir atteint l’harmonie attendue. Des zones noires subsistent, des populations entières sont placées sous étroite surveillance. La répression exercée sur les mouvements d’émancipation de Hong-Kong, le nombre d’opposants emprisonnés, montre qu’il faut relativiser ces espoirs. Il n’empêche, la Chine n’est plus le monstre monolithique, toute d’interdits que ses adversaires s’attardent à rappeler.
 
[1] https://d.docs.live.net/30a53073533fff8c/Bureau/34%20Chine%20Valensi/VA%203%20En%20chemin%20vers%20la%20d%C3%A9mocratie.docx#_ftnref1 The State Council – The People’s Republic of China, Premier urges removing barriers to scientific researchers, 24 mai 2020,




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Avril 2022 - 16:27 Poutine, l'icône vivante des Tsars








Les articles les plus lus


Inscription à la newsletter
Facebook
Twitter
YouTube