SenseMaking
 



L'OTAN, responsable de la guerre en Ukraine ?


La Rédaction
Lundi 29 Janvier 2024



La guerre en Ukraine a remis l’OTAN sur le devant de la scène européenne. Mais les débats demeurent vifs en Europe et aux Etats-Unis quant à la nature de l’Organisation et quant à son rôle en Europe. La guerre en Ukraine joue le rôle de révélateur du rôle de l’OTAN.



John Mearsheimer, célèbre analyste du courant réaliste des relations internationales, affirme que l’Occident, au travers de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (l’OTAN), est en partie responsable de la guerre dévastant l’Ukraine. À ceux qui dénoncent l’« impérialisme russe », l’analyste américain répond que cette réalité violente résulte d’une « politique de grandes puissances ». N’est-ce pas Otto Von Bismarck qui disait « la diplomatie sans les armes, c’est la musique sans les instruments » ? Tandis que l’Union européenne mobilise 83 milliards d’euros et que les États-Unis d’Amérique frôlent les 80 milliards de dollars d’aide versés à l’Ukraine depuis 2022, penchons-nous sur la réponse que l’OTAN apporte à cette guerre de « haute intensité » se déroulant aux portes de l’Alliance. Face au débat relatif à sa responsabilité dans le conflit et face à l’imaginaire d’une organisation toute puissante et capable de tout, il est des a priori qu’il convient de déconstruire. Ainsi, ce papier tentera de démontrer qu’en dépit de sa puissance militaire réelle, cette alliance défensive (cf. Art 5 du Traité de l’Atlantique Nord) agit dans le cadre de ses compétences définies dans le Traité du 4 avril 1949. Même si l’OTAN est sortie de son « état de mort cérébrale » depuis l’agression de l’Ukraine par la Russie, ses actions demeurent limitées car elles relèvent des décisions prises par l’ensemble des États-membres, lesquels ne sont pas toujours sur la même ligne.

LIRE LA SUITE










Les articles les plus lus


Inscription à la newsletter
Facebook
Twitter
YouTube