SenseMaking
 



La R&D au service de la vision augmentée


Florent Delarre
Mercredi 5 Juin 2019



Casques, lunettes mais aussi smartphones s’affranchissent des usages habituels pour devenir des outils innovants au service du confort, de l’apprentissage et de la sécurité des utilisateurs. Grâce à de nombreuses avancées technologiques, c’est déjà demain. Focus sur ces dispositifs résolument innovants.



Réalité augmentée, réalité mixte, vision augmentée ou réalité virtuelle : autant de termes qui nimbent l’innovation d’un voile encore un peu flou… Et pourtant, ce n’est pas un sujet nouveau puisque le terme de « réalité augmentée » est apparu dans les années 1990 avec Tom Caudell, chercheur chez Boeing (1). Aujourd’hui, la vision augmentée est communément connue comme étant la superposition de contenus numériques sur la réalité. Aussi bien dans des activités professionnelles que dans le cadre personnel, la vision augmentée enrichit l’expérience utilisateur réelle sans toutefois la modifier. Attention donc à ne pas confondre avec la réalité virtuelle, qui plonge l’usager dans un univers complètement irréel.
 
Un nouvel accompagnement des professionnels
 
Les « Google Glass » ou les « Hololens » de Microsoft ont fait couler beaucoup d’encre depuis une dizaine d’années. Malgré un accueil mitigé auprès du grand public, ces dispositifs connaissent un grand succès auprès des professionnels. Dans l’industrie par exemple, ces nouvelles technologies peuvent accompagner techniciens et ingénieurs dans des étapes complexes du développement d’un produit. Les lunettes connectées deviennent ainsi un écran sur lequel sont projetées des informations utiles : guide de montage, plans ou schémas.
 
Des tests de ces dispositifs sont également menés dans des blocs opératoires. Certains chirurgiens orthopédiques, à l’aide de lunettes connectées, basculent dans une activité augmentée : projection de modélisation 3D, connexion et échanges possibles avec d’autres chirurgiens qui observent l’intervention, projection d’hologrammes pour plus de précision…. L’objectif est d’apporter aux professionnels, en temps réel, une information pertinente dans son contexte.
 
Les avancées technologiques au service de l’homme augmenté
 
Si l’on connaît bien les usages ludiques qui sont faits de la réalité augmentée auprès des particuliers, avec des jeux comme PokemonGo par exemple, on ne peut que constater la multiplication des applications de ces recherches aux secteurs de l’industrie ou de la santé. Les avancées technologiques se mettent ainsi au service de l’homme augmenté, pour répondre à de nouveaux besoins. Qu’il s’agisse d’une aide auditive, ou d’une amélioration de la vision, les nouveaux dispositifs disponibles fleurissent dans l’esprit fécond des ingénieurs pour améliorer le quotidien des utilisateurs.
 
Ainsi, Google a expérimenté des lentilles de contacts munies de capteurs pour mesurer la glycémie de personnes diabétiques. L’objectif est d’améliorer le quotidien des malades et de leur éviter les contraignantes piqûres quotidiennes. Si le projet est aujourd’hui en suspens, il illustre bien la volonté des acteurs de l’innovation d’accompagner les malades dans une meilleure gestion de leurs contraintes. De la même manière, on peut observer de nouvelles applications destinées aux personnes malentendantes. Directement reliées aux appareils auditifs, ces applications intelligentes, munies de GPS et Bluetooth, s’adapte à l’environnement des utilisateurs. De quoi réduire considérablement les gênes liées aux troubles auditifs.
 
Enfin, notons la multiplication des ventes de lunettes connectées, qui accompagnent les usagers dans leur quotidien. Munies de caméra, d’un micro et d’un appareil photo, équipées d’un Bluetooth et connectées au WIFI, ces lunettes « nouvelle génération » permettent d’accéder à des informations utiles en temps réel. Il devient possible de consulter ses mails ou de surfer sur Internet sans être gêné dans sa vision. Pas moins de 150 000 lunettes à vision augmentée ont été vendues en 2016(2) et ces chiffres devraient passer à 22 millions d’ici 2022.
 
Les lunettes connectées pour une plus grande sécurité
 
Parmi ces nouveaux dispositifs innovants, certains ont d’ores et déjà trouvé une utilité plus concrète encore comme les les lunettes « PrudenSee » qui se positionne d’entrée de jeu comme un outil de sécurité routière. Conçues par la start-up française Ellcie-Healthy et distribuées pour l’instant en exclusivité par la coopérative Optic 2000, ces nouvelles lunettes connectées analysent l’environnement des conducteurs qui les portent, afin de détecter tout risque d’endormissement.  Un dispositif fort utile alors que la fatigue et l’endormissement représentent la première cause d’accidents mortels sur la route (4).
 
Pour les lunettes « PrudenSee », pas de projection d’information sur les verres, qui peuvent être correcteurs, mais une technologie de pointe dissimulée dans les branches de la monture : pas moins de 15 capteurs analysent l’environnement et le comportement du conducteur. Les lunettes mesurent ainsi la température, l’humidité ou la pression atmosphérique de l’habitacle qui sont des facteurs aggravants dans les cas de somnolence au volant. En outre, ces lunettes connectées détectent les premiers signes d’endormissement : bâillements, micro-chutes de tête ou mouvements de paupières. En cas de danger, le dispositif alerte le conducteur grâce à des leds rouges et un buzzer intégré qui alerteront préventivement le conducteur pour empêcher toute forme d’endormissement.
 
Les lunettes « PrudenSee », disponibles depuis le 23 avril dans les magasins Optic 2000, s’accompagnent d’une application disponible sur IPhone et Android, et transforme le téléphone des conducteurs en outil pédagogique de contrôle de la vitesse, des temps de trajet ou des distances parcourues. Toutes ces informations sont recueillies et traitées par l’intelligence artificielle, qui personnalise au fur et à mesure les données du conducteur. Ajoutons à ces performances la possibilité de prévenir une tierce personne présente dans la voiture, qui sera informée par SMS en cas de manifestation d’endormissement du conducteur. Récompensée par la Sécurité Routière, cette innovation est emblématique de la place que prendront demain les objets connectés et en particulier la vision augmentée dans les situations du quotidien ; le futur est déjà là !
 
(1) https://www.newgenapps.com/blog/augmented-reality-technology-how-ar-works
(2) https://www.newgenapps.com/blog/6-vr-and-ar-statistics-shaping-the-future-of-augmented-reality-with-data
(3) https://www.ipsos.com/fr-fr/les-jeunes-attention-vos-oreilles
(4) Selon une étude Opinion Way pour Optic 2000
https://www.opinion-way.com/fr/component/edocman/opinionway-pour-optic-2000-les-francais-et-la-somnolence-au-volant-mars-2019/viewdocument.html?Itemid=0










Les articles les plus lus

L'entreprise matricielle

27/06/2012 - La Rédaction

Les nouvelles technologies au service du tourisme patrimonial et culturel

14/06/2016 - Cindy Matar - Sous la direction de Benoit Duguay

La vie de Peter Drucker, pape du management

25/04/2012 - La Rédaction


Inscription à la newsletter
Facebook
Twitter
YouTube