SenseMaking
 



Les effets redoutés du conflit russo-ukrainien sur les importations africaines de blé


La Rédaction
Jeudi 10 Mars 2022



La guerre en Ukraine a des conséquences économiques en Afrique. Moscou et Kiev étaient les principaux fournisseurs de blé pour le continent, qui va devoir pallier à la baisse des exportations de la céréale.



C’est l’un des effets domino de la guerre qui se déroule actuellement en Ukraine. Alors que l’Afrique est dépendante des importations de blé, la guerre entre Kiev et Moscou a provoqué, ces derniers jours, une flambée des cours des céréales. Respectivement 3e et 9e producteurs de blé dans le monde, la Russie et l’Ukraine détiennent à eux deux 29 % du marché mondial du blé. Et les pays nord-africains sont sans aucun doute les plus dépendants des importations en provenance de ces deux pays.

Jeudi dernier, la tonne de blé avait atteint un seuil historique, se vendant à près de 250 dollars. Une flambée due à la guerre, mais également aux marchés très volatiles. Rien que depuis janvier, la tonne avait augmenté de 15 dollars. Les observateurs s’attendent, ces jours-ci, à une hausse pouvant atteindre 30 % en cas de blocage des exportations russes.

LIRE LA SUITE
 





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 3 Mai 2022 - 10:35 En chemin vers une démocratie ?








Les articles les plus lus


Inscription à la newsletter
Facebook
Twitter
YouTube