SenseMaking
 



Macron: le manque de cohérence dans sa politique au Moyen-Orient


La Rédaction
Samedi 28 Octobre 2023



S’il s’inscrit dans la tradition diplomatique française en cherchant à jouer un rôle dans le conflit entre le Hamas et Israël, le président ne parvient pas à masquer son absence de vision d’ensemble, analyse Jean-François Figeac, auteur de La France et l'Orient de Louis XV à Emmanuel Macron.



En déplacement en Israël, Emmanuel Macron a apporté son soutien à Benyamin Nétanyahou et annoncé sa volonté de «bâtir une coalition internationale» contre le Hamas. Comment cela s'inscrit-il dans la tradition diplomatique française?
 

Jean-François FIGEAC. - Le voyage du président de la République avait pour première fonction de clarifier une position officielle déjà connue, mais qui connaissait des contestations intérieures venues des bancs de l'extrême gauche. Dans ce contexte, l'attitude d'Emmanuel Macron pour une riposte israélienne allait être scrutée, compte tenu des positions en faveur du cessez-le-feu de la part de la majeure partie de la gauche française, comme des acteurs régionaux du monde arabe. Dans le même temps, le président français devait rappeler que la seule solution militaire à la crise était insuffisante si elle n'était pas associée à une volonté de débouché politique. En d'autres termes, il s'agissait de mettre en avant l'engagement de longue date de la France pour deux États: d'une part, pour l'intégrité d'Israël et de ses populations qui a été bafouée par le Hamas, de l'autre pour celle du droit du peuple palestinien à disposer d'un véritable État souverain.
 

Cet équilibre a été relativement respecté, tout en apportant une inflexion nouvelle, qui est celle d'une coalition internationale, dans le prolongement de ce qui a été observé dans la lutte contre Daech. Celle-ci apparaît indispensable, tant pour aider Tsahal à tenter d'éradiquer le Hamas, que pour épauler l'armée israélienne dans le respect indispensable du droit humanitaire et de la protection des populations gazaouies.


LIRE LA SUITE





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Novembre 2023 - 13:00 La présence des lobbys pétrogaziers à la COP28








Les articles les plus lus


Inscription à la newsletter
Facebook
Twitter
YouTube