SenseMaking
 



Présidentielles: les promesses n'engagent-elles que ceux qui les écoutent?


La Rédaction
Vendredi 25 Février 2022



Les campagnes électorales contribuent-elles à façonner les politiques publiques comme elles sont supposées le faire en démocratie ? Ou bien devient-il de plus en plus difficile pour les représentants d’incarner de véritables alternatives et, une fois au gouvernement, de marquer leur différence ?



Présidentielles: les promesses n'engagent-elles que ceux qui les écoutent?
Cette question concerne notamment la façon dont les problèmes innombrables qui se posent en permanence sont hiérarchisés : la priorité est-elle à l’adoption de mesures pour le pouvoir d’achat, à la lutte contre le changement climatique ou à l’égalité femmes-hommes ? Les campagnes jouent-elles un rôle dans ce processus de hiérarchisation ? Dans un ouvrage récent, nous questionnons la thèse du déclin des mandats en nous appuyant sur des données originales recueillies par le Comparative Agendas Project  (CAP).

Notre étude portant sur cinq pays d’Europe occidentale depuis les années 1980, révèle que les priorités électorales sont un facteur majeur d’influence des agendas politiques. Pour autant, les programmes présentés se ressemblent souvent plus que ce que leurs auteurs aimeraient admettre. Et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour la démocratie.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Août 2022 - 12:20 Conscience collective et storytelling

Mercredi 24 Août 2022 - 11:57 Refus d'obtempérer, choix de mort








Les articles les plus lus


Inscription à la newsletter
Facebook
Twitter
YouTube